Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pages

Publié par sophrologie-neuilly

Gérer la douleur : détourner l'attention de cette douleur sur des sensations agréables

La sophrologie est une technique de relaxation qui associe respiration, décontraction musculaire et visualisation. Insomnies, stress, douleurs... elle est utilisée pour soulager de nombreux troubles, et peut donc avoir sa place dans le traitement des douleurs chroniques.

Questions à Catherine Aliotta, directrice de l’Institut de formation à la Sophrologie :

- Comment la sophrologie peut-elle agir sur les douleurs chroniques ?

La Sophrologie permet de réguler à la fois l'intensité et la perception de la douleur. Le premier objectif est de détourner l'attention du patient et de l'amener progressivement vers des sensations agréables.

- En quoi consiste une séance de sophrologie ?

Il faut savoir qu'une séance de sophrologie peut se dérouler en groupe ou en individuel. Dans le cas de personnes souffrant de douleurs chroniques, il vaut mieux privilégier une séance individuelle, plus adaptée.

Le premier temps est celui de l'échange. Perception de la douleur, fréquence, répercussions sur la vie quotidienne, cette prise de température marque le début de la séance. Arrive ensuite, le moment de la relaxation dynamique. Objectif : favoriser le relâchement musculaire. Une fois relaxé, place au travail de visualisation. Assis ou allongé, guidé par la voix du sophrologue qui nous transporte vers des sensations apaisantes. L'intérêt de cette phase est de transformer la vision de la douleur. Enfin, la séance se termine avec un temps d'échange avec le sophrologue.

- Faut-il avoir une pratique régulière ?

Dans le cas des personnes souffrant de douleurs chroniques, il est important d'avoir une pratique régulière mais pas forcément draconienne. Les exercices peuvent être reproduits à la maison. Il suffit d'enregistrer la voix du sophrologue pour reproduire une "auto-séance".

- La sophrologie suffit-elle à traiter les douleurs chroniques ?

Il est important de rappeler que non. Certaines personnes viennent nous voir en émettant le souhait d'arrêter les traitements. La sophrologie est complémentaire, mais elle ne suffit pas à traiter les douleurs chroniques.

vous retrouverez l'intégralité de cet article d'Allodocteurs sur le lien suivant

Commenter cet article